Mon blog a moi

Achat de micro multifonctions pour professionnels

micro multifonctions

Véritable passion ou objet de détente, la musique occupe diversement une place dans la vie des couches sociétales modernes. De plus en plus, l’art musical se pratique comme une activité à orientation professionnelle. Dans le milieu professionnel, il s’impose de recourir à des instruments de qualité afin de répondre aux attentes des mélomanes. C’est dans ce cadre que certains connaisseurs n’hésitent pas à se doter de micros multifonctions. Cependant, sur le marché, il existe une grande variété de micros. Dans cette large gamme, il n’est pas aisé de choisir le prototype le plus approprié. Consultez notre guide si vous êtes un débutant ou que vous n’êtes pas certain de maîtriser toutes les différenciations.

Choisir son micro en fonction de ses caractéristiques

Il est une évidence qu’une bonne sono nécessite des équipements satisfaisants. Dans la gamme des appareils couramment utilisés, le micro est un matériel indispensable. Techniquement, il permet de transformer des ondes sonores en vibrations électriques. Il est composé d’une partie mobile : la membrane ou le diaphragme. En entrée, les impulsions sonores sont captées par le diaphragme. Elles sont alors converties en une tension électrique variable par application d’une technologie de traitement spécifique. Grâce aux dispositifs d’amplification auxquels le micro est branché, la tension obtenue est considérablement traitée et intensifiée en sortie. De ce fait, le micro est donc un appareil qui permet d’amplifier les ondes sonores qui sont émises. Deux types de micros professionnels se distinguent sur le marché : le micro dynamique et le micro studio. Ils présentent des potentialités différentes. Par exemple, le shure blx24 sm58 disponible sur ce site incarne une célèbre variante des microphones dynamiques.

Les caractéristiques fondamentales pour choisir un bon micro professionnel

Pour un professionnel, il est essentiel de tenir compte à l’achat de certaines caractéristiques notamment la directivité, la réponse en fréquence et la sensibilité de son matériel. En effet, la directivité traduit le potentiel de l’instrument à réagir aux sons provenant de différentes directions. C’est donc l’angle de champ sonore que l’équipement est susceptible de capter. De même, la réponse en fréquence représente la capacité de l’appareil à restituer les sons (graves, aigus) captés. Par exemple, le blx24 sm58 de l’équipementier shure présente une directivité cardioïde et sa réponse en fréquence audio varie de 50 Hz à 15 kHz. La sensibilité par contre traduit la tension de sortie fournie par le micro lorsqu’il est soumis à une pression acoustique. C’est ce paramètre qui permet de réduire les bruits de fond et les sons parasites. Outre ces indications, d’autres arguments d’ordre utilitaire ou environnemental peuvent être pris en compte.

Choisir un micro dynamique pour plus de liberté

En accord avec sa désignation, le microphone dynamique est de type amovible. Généralement édité dans une version sans fil, il offre plus d’autonomie à l’utilisateur qui peut ainsi se déplacer pendant qu’il en fait usage. En effet, sa morphologie est un atout considérable pour une prise en main parfaite. Il est relativement léger et peut être manipulé concomitamment à d’autres matériels de musique. Pour les prises de son de batterie ou d’amplis guitare, il représente un matériel techniquement excellent. C’est la raison pour laquelle ce modèle est le plus approprié pour les présentations live. Un spécimen à rubans est surtout idéal pour les prestations des chanteurs, des guitaristes, des batteurs, des DJ ou des animateurs. Facile à mettre en œuvre, il convient aussi aux conférenciers. Sur le plan des fonctionnalités techniques, ce modèle à main est équipé de fonctions modernes et peut s’appairer à tous les autres instruments de musique. D’ailleurs, certains modèles comme le shure blx24 sm58 possèdent une fonction quick scan qui permet de sélectionner la meilleure fréquence d’émission et de réception. À l’usage, il n’est nullement besoin de détenir des compétences techniques approfondies afin d’avoir un rendu sonore de qualité.

Choisir un microphone studio pour une meilleure stabilité et son rendu distillé

En référence à son homologue dynamique, le micro studio est encore appelé micro statique. Il octroie plus de stabilité en enregistrement. Ce genre de récepteur vocal est très sensible et offre une réponse en fréquence élevée. Son rendu acoustique est donc d’une pure netteté et est fidèle aux notes vocales. De ce fait, les microphones statiques sont préférables dans les studios professionnels. Dans cet environnement fermé, ils peuvent être couplés à des accessoires permettant de renforcer la directivité ou de réduire les nuisances sonores. En ce qui concerne l’alimentation, il est nécessaire de les raccorder à une prise Phantom. Plus fins et plus esthétiques, ils conviennent parfaitement à un usage professionnel et confèrent à votre atelier, un véritable look de spécialiste de la sonorisation.

Quitter la version mobile