Mon blog a moi

Comment développer votre anglais professionnel ?

anglais

Maîtriser l’anglais, à l’écrit, mais surtout à l’oral, est aujourd’hui devenu un atout indispensable dans un curriculum vitae. Que vous convoitiez un poste dans l’hôtellerie, la traduction, le tourisme ou le commerce, cette langue s’avère toujours nécessaire. Apprendre l’anglais professionnel est ainsi essentiel pour mener à bien vos missions dans le monde des affaires puisqu’il s’agit de la première langue internationale. Voici quelques conseils pour améliorer les compétences linguistiques de la langue de Shakespeare en cas de besoin.

Pourquoi apprendre l’anglais ?

Actuellement, il n’est plus envisageable de se passer de la langue anglaise, que ce soit dans la vie de tous les jours ou dans le monde du travail. Devenue incontournable pour différentes tâches à réaliser au quotidien, cette langue se présente désormais comme la plus enseignée sur la planète. Selon les chiffres, plus de 740 millions de personnes réparties dans le monde entier parlent l’anglais c’est pourquoi il se révèle toujours utile lorsque vous êtes en déplacement.

Outre le côté pratique, apprendre le business english se présente comme un atout professionnel indéniable. En effet, en plus d’être exigée par la plupart des recruteurs, cette langue est aussi la plus utilisée pour mener à bien les missions (en déplacement ou en ligne). De nombreux recruteurs affirment d’ailleurs qu’ils jettent directement un CV à la poubelle dès lors qu’il ne fait aucune mention des compétences linguistiques en anglais. À l’inverse, intégrer l’anglais comme langue « lue, écrite et parlée » placera le candidat au-dessus du lot et lui permettra de se démarquer des concurrents.

Une fois recruté, apprendre à parler couramment ce langage pourra également vous aider à obtenir de nouvelles responsabilités comme la gestion des échanges avec les interlocuteurs anglophones. Pour améliorer vos compétences, consultez des sites dédiés comme global-exam.com.

Lire, parler et écouter fréquemment

Bien que l’anglais soit appris dès les petites classes, le niveau enseigné à l’école est rarement suffisant pour vous permettre de parler couramment la langue de Shakespeare. Puisque les cours sont surtout centrés sur le vocabulaire, la grammaire, la conjugaison et la compréhension écrite, le dialogue et l’expression orale sont souvent négligés. Dans ce cas, il devient indispensable de retravailler notamment pour maîtriser le business english ou l’anglais professionnel.

Pour commencer, vous pouvez reprendre les manuels scolaires afin de renforcer votre base linguistique tout en améliorant vos compétences. Il faudra également parler et écouter l’anglais fréquemment puisque seule la pratique vous aidera à mieux assimiler les expressions. Pour ce faire, vous pouvez par exemple vous exercer en correspondant avec un anglophone sur Skype ou encore écouter des podcasts en VO. Plus vous écoutez, plus vous aurez de l’audace pour parler.

Il est par ailleurs possible de lire des livres en version anglaise, mais pensez toutefois à opter pour un bouquin qui vous passionne pour développer rapidement votre compréhension. Bien entendu, rien ne vous empêche de lire les actualités en anglais notamment pour vous tenir informé, mais aussi pour approfondir votre culture personnelle.

Suivre des cours, faire un séjour d’immersion à l’étranger

Les cours particuliers restent la meilleure option pour perfectionner sa grammaire, enrichir son vocabulaire et surtout comprendre le langage professionnel. En fonction de vos attentes et de votre disponibilité, vous avez le choix entre des cours particuliers en ligne ou à domicile. Si vous préférez les contacts directs, suivre une formation à domicile sera conseillé. Pour ceux qui veulent apprendre à toute heure et à n’importe quel endroit, les cours en ligne sont recommandés. Ces derniers sont également adaptés à ceux qui ont peu de budgets puisque les formations proposées en ligne sont généralement gratuites. Dans les deux cas, il est impératif de suivre des cours interactifs et intensifs afin de progresser rapidement.

Pour une immersion totale, pensez à faire un stage professionnel dans un pays anglophone. Ce séjour linguistique permettra de s’imprégner de la culture, mais aussi d’apprendre la langue efficacement et plus facilement.

Afin de financer l’apprentissage, vous pouvez demander à votre employeur de payer les cours. Si ce dernier refuse, il est toujours possible d’utiliser votre CFP ou compte personnel de formation. Le CPF ne permet cependant pas de financer toutes les formations ainsi, pensez à vous renseigner avant de vous inscrire dans un cours.

Comment prouver au recruteur son niveau d’anglais ?

Il n’est pas toujours évident de déterminer son niveau d’anglais professionnel, c’est pourquoi passer des tests reconnus comme le TOEIC, le BULATS ou encore le BEC s’avère indispensable pour prouver vos compétences. À la fin de l’examen, vous obtenez un score qu’il faudra seulement indiquer dans le CV. Afin d’obtenir de meilleurs résultats, il faudra suivre des cours intensifs et réussir l’examen d’expression orale.

Le test toeic (Test of English for International Communication) est certainement le plus courant actuellement puisqu’il permet d’évaluer la compréhension et l’expression. Le toefl ibt et l’ielts possèdent la même équivalence que le TOEIC, mais ils sont surtout utilisés dans le milieu académique. Si vous cherchez des tests qui sont plus orientés vers l’anglais professionnel, il convient de choisir des examens plus approfondis comme le BULATS (business langage testing services) ou le BEC. Proposés par l’Université de Cambridge, ces tests permettent d’évaluer la compréhension, l’expression écrite et orale.

Quitter la version mobile