Mon blog a moi

Conseils pour réaliser des travaux d’isolation thermique

Réaliser des travaux d'isolation thermique

Vous avez décidé de réaliser quelques travaux d’isolation thermique ? Afin de faire les meilleures économies et obtenir le plus grand confort, il n’est pas nécessaire de vous précipiter. Voici quelques conseils à prendre en compte en vue d’optimiser les résultats de vos réalisations.

Viser les performances d’isolation de vos maisons

Il est important de savoir que plus une maison est isolée, moins elle consomme d’énergie, tant en confort d’été par la climatisation qu’en confort d’hiver par le chauffage. Les exigences de rigueur imposées par la réglementation thermique des bâtiments existants ne suffisent pas. Par conséquent, vous devez vous concentrer sur les conditions applicables aux nouveaux bâtiments afin d’utiliser au mieux l’isolation thermique de votre maison en rénovation. Dans ce cas, vous pouvez bénéficier de plus de confort et de moindre consommation d’énergie selon le budget à votre disposition et la faisabilité technique des travaux d’isolation dans un appartement.

Par ailleurs, les isolants à forte résistance thermique vous permettent d’associer optimisation de l’espace habitable et performance d’isolation. Afin de répondre aux impératifs imposés par le crédit d’impôt, il faut sélectionner les valeurs de performances en sol (R>3 m◊ K/W), en mur (R>3,7 m◊ K/W) et en toit (R>6 m◊ K/W et R>7 m◊).

Le type de bâtiment comme le bâtiment basse consommation nécessite les résistances thermiques minimales en sol R>4 m◊ K/W, en mur R>4 m◊ K/M et en toit R>8 m◊ K/M.

La déclaration de résistance thermique d’un isolant devient effective si l’on choisit un isolant conforme et certifié par un institut indépendant. Il est toutefois possible de faire labelliser une habitation rénovée.

Prendre en compte l’étanchéité à l’air

Avoir un isolant thermique très performant ne sert à rien si les fuites d’air sont multiples. Tout comme une ventilation performante, l’étanchéité à l’air indique également un élément très important pour une meilleure isolation thermique. Dans ce cas, l’isolation des points singuliers nécessite la prise en compte de diverses membranes permettant de garantir la continuité de l’étanchéité à l’air.

Par ailleurs, il parait nécessaire de noter que toute sorte d’isolation dans un appartement doit être accompagnée d’une ventilation performante et adaptée. Cette dernière sert à améliorer la qualité de la ventilation intérieure de la maison. Bien entendu, le système de ventilation doit être toujours entretenu pour garder son efficacité.

Vérifier l’utilisation de l’isolant

Chanvre, polystyrène, laine de roche ou laine de verre ? Vous avez du mal à choisir le bon isolant ? Avant de décider de choisir quoi que ce soit, il s’avère toujours indispensable de vérifier si les isolants s’adaptent bien à la paroi à isoler. À ce titre, chaque situation est spécifique et chaque élément possède ses propres caractéristiques en matière de résistance à la compression, tenue mécanique ou encore en termes de conditionnement.

Le fait de se focaliser sur les tableaux comparatifs pour faire le meilleur choix et éviter les mauvaises surprises. Ensuite, les indications du fabricant sur l’emballage du produit doivent être observées.

Pour un usage en mur, le produit sélectionné doit être à minima semi-rigide en vue de maintenir une tenue mécanique nécessaire en termes d’isolation verticale. Bien entendu, la semi-rigide des isolants est certifiée par l’organisme indépendant.

En outre, l’isolation des murs en rénovation ne signifie pas qu’il faut mettre à l’écart le côté esthétique. Par contre, il parait tout à fait possible de choisir une isolation par l’extérieur ou opter pour l’ajout d’une isolation par l’intérieur au-devant d’un mur.

Quitter la version mobile