Mon blog a moi

Le Village de l’Emploi : Trouver facilement un meilleur emploi

Village de l'emploi

Il y a des règles pour réussir un entretien de travail que tout le monde connait et d’autres moins répandus et qui pourtant peuvent faire toute la différence. Savez-vous ce qui permet de trancher entre 2 postulants à l’embauche avec des dossiers de candidature identiques tant sur la forme que sur le fond ? La manière avec laquelle ils se débrouillent pendant ce rendez-vous crucial ! Voici, dans cet article, quelques recommandations qui feront pencher la balance en votre faveur.

Conseil 1 : soyez souriant

Naturel pour certain et contraignant pour d’autres, le sourire est pourtant votre meilleure arme pour communiquer une émotion positive. Il est vrai que le recruteur vous jugera sur vos compétences techniques et sur votre manière de gérer la discussion. Cependant, quelques éléments immatériels et indicibles sont nécessaires pour installer une ambiance conviviale sans pour autant sortir du contexte professionnel. Et le sourire en fait partie ! Ainsi, même si, en entrant dans le bureau du recruteur, vous constatez que celui-ci a en apparence un tempérament sérieux, ne calquez pas son attitude. Gardez votre calme et affichez un sourire confiant.

Selon Village de l’emploi avis, certains font mine de paraître de mauvaise humeur pour déstabiliser les candidats. Cette stratégie montre les véritables qualités personnelles et les défauts des futurs employés. Un postulant incapable de se contenir et de conserver son calme au contact des autres manque inlassablement d’intelligence émotionnelle : une compétence sans laquelle vous ne pouvez pas être un membre efficace au sein d’une entreprise. De même, vous serez incapable de gérer une équipe et d’occuper des fonctions de learder. Notez que l’image que vous allez renvoyer au cours de cet entretien est déterminante pour votre candidature. Le sourire et la bonne humeur sont des qualités rassurantes qui témoignent d’une maîtrise de soi.

Conseil 2 : faites de votre tenue vestimentaire un argument irréfutable

Être bien apprêté pour ce rendez-vous décisif est une évidence. Et cela commence par des mesures d’hygiène qui peuvent sembler de vrais BABA pour certains mais qui demeurent peu compris par d’autres. En effet, avant-même d’aborder la question du Dress Code, votre tenue doit être parfaitement propre. Exit les cafés et les aliments salissants en vous rendant à l’entretien. Le recruteur ne vous tiendrait pas rigueur de quelques tâches de café sur votre chemise blanche, mais l’impression que vous risquez de renvoyer sera involontairement négative.

Si le recruteur rencontre 5 candidats ce jour-là, vous serez, sans même s’en rendre compte, celui qui s’est pointé au bureau avec du café sur les vêtements. Côté hygiène, pensez aussi à la propreté de vos ongles, de vos dents et à votre odeur corporelle. Une fois que vous aurez vérifié ces éléments, vous pouvez passer à la tenue en elle-même. Nous n’allons pas nous attarder sur la question du code vestimentaire. Internet regorge d’articles sur le sujet. Intéressons-nous plutôt à la composition de votre tenue. Il va falloir trouver le compromis parfait entre une tenue standards propice à cette occasion et une tenue personnalisée. Il n’y a pas pire qu’un postulant qui débarque avec une sorte d’uniforme : le cliché du candidat le jour de son entretien de travail dans toute sa splendeur.

Conseil 3 : montrez que vous connaissez l’entreprise

Cette démarche nécessite une préparation préalable qui consiste à rassembler des informations sur l’entreprise. Ça tombe bien ! Vous aurez besoin de ces renseignements pour rédiger une lettre de motivation personnalisée qui vous vous conduira tout droit vers le bureau le département des ressources humaines. Dans un premier temps, essayez de vous entretenir avec un employé de l’entreprise. Si vous ne connaissez personne qui travaille dans cet organisme, entrez en contact avec les membres du personnel via les réseaux professionnels et sociaux. Ne faites pas votre timide ! Vous serez étonné à quel point les gens sont ravis d’aider à partir du moment où on le leur demande. Cependant, pour que vos informations soient objectives, sollicitez plusieurs avis.

Nous vous recommandons d’ailleurs de faire vos propres recherches sur la toile notamment en vous rendant sur le site de l’entreprise. Vous y découvrirez ses projets les plus récents et ses produits ou services phares. Une petite astuce qui jouera surement en votre faveur : entrez sur le profil professionnel du recruteur si vous avez l’occasion de découvrir son identité au fil de vos recherches. Imaginez à quel point vous serez prêt à remporter cet entretien si vous avez une idée à qui vous aurez affaire. Au cours de ce rendez-vous, appropriez-vous ces informations et communiquez-les de manière fluide et naturelle. Débarquer au bureau du recruteur et commencer à citer vos références vous confèrera un profil suspicieux plutôt que d’appuyer votre candidature.

Conseil 4 : remplacez les tics péjoratifs par des réflexes confiants

Vous avez surement entendu ce conseil : supprimez les tics gestuels et langagiers qui agacent les recruteurs ! Plus facile à dire qu’à faire. Voici alors une meilleure approche : remplacer ces gestes qui trahissent la gêne et le malaise par leurs analogues positifs. En réalité, comme pour toutes les mauvaises habitudes, on ne peut pas tout simplement les bannir. Il serait plus efficace d’adopter une nouvelle attitude qui vous permet de donner une image de vous-même. Par exemple, si vous avez tendance à vous ronger les ongles, à croiser vos bras ou à trop toucher vos cheveux, utilisez vos mains pour appuyer votre discours.

Regardez des vidéos de grands orateurs sur YouTube, vous remarquerez que ces derniers parlent avec une gestuelle qui dévoile une grande confiance en ce qu’ils sont et en leur paroles. Si vous avez tendance à vous affaisser sur la chaise, concentrez-vous sur votre posture en essayant de garder votre dos droit. Pour cela, vous pouvez endosser le dossier de la chaise pour vous sentir plus à l’aise. Le rapport entre ces 2 éléments peut vous sembler absent, mais en réalité ils sont indissociables : portez des vêtements confortables ! Selon village de l’emploi avis, de nombreux candidats développent des tics d’embarrassement à cause de chaussures trop serrées ou d’une chemise pas à leur taille.

Conseil 5 : sélectionnez les compétences que vous allez mettre en valeur

L’entretien d’embauche est l’équivalent du casting au cinéma. Vous ne disposez que de quelques minutes pour amener le recruteur à vous accorder ce job. Vous n’avez donc pas le temps de tout dire. La qualité des informations mises en avant doit primer sur la quantité. Faites alors le tri dans vos compétences et ne gardez que ceux qui rendent votre profil plus solide.

Par exemple, si vous avez effectué une formation postuniversitaire qui vous appris à développer savoir, savoir-faire et savoir-être, n’hésitez pas à le signaler. Ce renseignement est plus percutant que vos diplômes qui apparaissent déjà dans votre CV. Par ailleurs, votre maîtrise d’un logiciel en particulier peut être utilisé comme un argument irréfutable permettant au recruteur de vous voir dans ce poste à accomplir avec brio les tâches qui vous seront assignées

Quitter la version mobile