Mon blog a moi

Les différents types de sous-traitance industrielle

Sous-traitance industrielle

Avoir un recours à un sous-traitant est la solution pour un entrepreneur face à des difficultés à assumer les obligations qu’il a contractées avec un maître d’ouvrage. La sous-traitance industrielle ou sous-traitance usinage permet donc à l’entreprise de se libérer d’une partie du contrat, de la réalisation de quelques éléments et de certaines tâches. Il y a plusieurs types de sous-traitance, mais le choix dépend de la nature de l’intervention, des exigences du donneur d’ordre et de la modalité d’exécution dudit contrat. Il est essentiel d’étudier les risques qu’elle peut présenter pour pouvoir profiter de ses avantages. 

La sous-traitance industrielle de spécialité et de formalité

Dans le cas de l’impossibilité de posséder les matériels nécessaires et les compétences requises à la création et la production d’un produit, l’entreprise peut faire appel à une autre entreprise pour une sous-traitance de spécialité. Par exemple, une entreprise donneur d’ordre est dans la situation complexe et se trouve dans l’inaptitude de répondre aux exigences du maître d’ouvrage, faute de moyens humain et matériel. Dans ce cas, elle engage une autre entreprise pour sous-traiter et réaliser les travaux qu’elle ne parvient pas à effectuer. Dans le cas de la sous-traitance usinage de spécialité et de formalité, l’objectif de l’entreprise donneur d’ordre est de confier à l’entreprise de sous-traitance, qui possède une excellente maîtrise du coût et de la qualité. Cela se fait selon les normes certifiées et de délais de fabrication, la réalisation d’un marché qu’elle a contracté avec son client. Pour plus de détails, cliquez sur sous traitance usinage

 La sous-traitance industrielle de capacité et stratégique

À un certain moment, l’entreprise traverse une période où la demande des clients est progressive. Elle est parfois dans l’incapacité de maîtriser cette situation. Ainsi, elle doit déléguer la responsabilité d’effectuer les opérations qu’elle ne peut pas faire, à une entreprise de sous-traitance, dans le but de répondre aux besoins de ses clients et de les satisfaire. Il s’agit d’une sous-traitance de capacité.  Il y a aussi ce qu’on appelle une sous-traitance stratégique. Dans ce cas, l’entreprise n’a aucune difficulté. Mais avant de se lancer dans un projet ou un rachat d’une entreprise, elle a besoin de tester le marché et faire une évaluation sur l’entreprise et son secteur d’activité. Elle fait donc appel à une entreprise de sous-traitance de capacité.    

La sous-traitance industrielle de marché et en cascade

Il existe des types de sous-traitance qui sont basés sur la modalité de réalisation du contrat. Une sous-traitance est appelée sous-traitance dans le cadre d’un marché, si une entreprise se tourne vers une autre entreprise pour exécuter un marché qu’elle a contracté avec un maître d’ouvrage. Dans ce cas, la sous-traitance met en relation l’entreprise commanditaire, le maître d’ouvrage et le sous-traitant. Quand une sous-traitance regroupe un certain nombre de sous-traitants, elle est appelée sous-traitance en cascade. Dans ce cas, à cause de son incapacité d’assumer les tâches qui lui sont confiées, un sous-traitant fait appel à une autre entreprise de sous-traitance et est devenu, à son tour, un donneur d’ordre. Ainsi de suite, si ce dernier se trouve dans l’impossibilité d’effectuer les travaux qui lui sont transférés elle peut se tourner vers un autre sous-traitant qui peut devenir aussi donneur d’ordre en faisant appel à un quatrième sous-traitant.

Les avantages et les risques de la sous-traitance industrielle

La sous-traitance usinage permet à l’entreprise donneuse d’ordre de se libérer de l’exécution d’un contrat en spéculant les atouts d’une entreprise de sous-traitance. En matière de coût, la rémunération d’un sous-traitant est abordable, négociable et sans risque de pénalité concernant sa rentabilité. En profitant de la maîtrise de qualité des sous-traitants, l’entreprise peut innover et développer la fabrication de ses produits. Les principaux avantages d’une sous-traitance industrielle sont la spécialisation, le respect des délais de fabrication et la division de tâche. La sous-traitance offre à l’entreprise une assurance en matière de créativité quand elle rencontre une augmentation des demandes ou de volume de production ou encore face à d’éventuels facteurs de risques.

Faire appel à un sous-traitant à chaque fois qu’elle fait face à des problèmes d’incapacité peut mener une entreprise à la dépendance. En cas de défaillance de la sous-traitance, cela peut engendrer une mauvaise réputation de l’entreprise vis-à-vis du client. Les manques de potentiel, de coordination et l’absence de partage d’expériences entre les collaborateurs sont les principaux risques de la sous-traitance, car ceux-ci peuvent entraîner une démotivation pour le développement de la qualité de production de l’entreprise.

Bref, les inconvénients de la sous-traitance reposent sur la qualité des prestations et des produits livrés par le sous-traitant. Mettre en place un système de contrôle de qualité et une communication efficace sont les meilleures solutions pour éviter ces risques. Pour favoriser une optimisation de la relation et la création d’un meilleur partenariat entre le donneur d’ordre et le sous-traitant, il faut maintenir une collaboration horizontale et éviter une relation verticale.

Quitter la version mobile