Mon blog a moi

Les erreurs à ne pas commettre durant le jeûne intermittent

Jeûne intermittent

Actuellement, de plus en plus de personnes se tournent vers le jeûne intermittent (ou fasting en anglais) pour affiner leur silhouette. En plus de permettre une perte de poids efficace, cette pratique procure également des bienfaits considérables pour la santé du corps et de l’esprit. Pour espérer des résultats visibles toutefois, il faut savoir jeûner correctement au risque de créer l’effet inverse, c’est-à-dire prendre du gras au lieu d’en perdre. Découvrez ainsi les erreurs à éviter pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés dans le cadre d’un jeûne intermittent perte de poids.

Jeûne intermittent : principe

Le jeûne intermittent perte de poids est une méthode utilisée depuis des millénaires, notamment depuis les hommes préhistoriques qui ne mangeaient qu’une fois par jour. Contrairement à ces derniers, la société moderne actuelle recommande de prendre 3 repas par jour et des collations, ce qui conduit le système digestif à travailler continuellement.

Et pourtant, cette sollicitation constante peut entraîner plusieurs problèmes de santé à l’exemple de l’obésité, du diabète, des problèmes cardiovasculaires, et même de certains cancers. À cause de ce phénomène, le jeûne intermittent perte de poids est devenu la solution idéale pour reposer la fonction digestive et de réguler l’apport en nutriments.

En principe, cette méthode consiste à alterner les périodes de jeûne avec les périodes d’alimentation. Durant les phases de privation, vous ne pouvez boire que des boissons sans sucre comme l’eau, le thé ou le café. Durant les phases de nutrition, vous pourrez manger comme à vos habitudes puisqu’aucun aliment n’est interdit dans le cadre de cette diète.

Quels avantages faut-il espérer ?

Comme tout acte de privation, le jeûne intermittent apporte de nombreux bienfaits pour le corps. Pour commencer, lorsqu’on ne mange pas durant plus de 14 h, l’organisme va puiser de l’énergie dans les réserves de graisses du corps. Ainsi, que vous ayez quelques kilos superflus ou énormément de poids à perdre, cette pratique aidera votre corps à brûler les tissus adipeux. C’est d’ailleurs l’une des premières raisons qui poussent de nombreuses personnes à se lancer dans un jeûne intermittent perte de poids.

Outre l’affinement de la silhouette, un jeûne qui dure 16 heures se présente aussi comme un excellent moyen de détoxifier l’organisme. Les organes vitaux pourront de ce fait effectuer un nettoyage naturel et efficace.

Cette abstinence peut également apporter des effets positifs pour le cerveau. En effet, le manque de calories va considérablement solliciter la fonction cérébrale ce qui permettra de créer de nouvelles cellules neuronales et d’entretenir les connexions existantes. Tout ce processus va par la suite améliorer la concentration et la mémoire tout en réduisant les risques de maladies dégénératives comme l’Alzheimer.

Les erreurs en termes d’alimentation

Si le jeûne intermittent perte de poids s’avère particulièrement efficace pour se débarrasser des kilos en trop, il devra cependant se faire dans les règles afin d’obtenir des résultats concrets. Le premier défi consistera à manger sain et à changer les habitudes. Cette tâche n’est pas toujours évidente lorsqu’on a l’habitude de manger beaucoup de glucides ou d’aliments industriels.

L’erreur la plus courante : donner à l’organisme de la mauvaise graisse et de la nourriture vide de nutriments. Dans ce cas, il n’ira pas puiser dans les réserves de graisse, même durant le jeûne, ce qui rendra la privation inefficace. La solution consiste à changer les habitudes pour revenir à une alimentation naturelle constituée d’aliments naturels non transformés qui contiennent de bons nutriments.

Autre erreur souvent commise : la non-considération des nutriments contenus dans les aliments. En effet, il est essentiel d’accorder une grande importance à la qualité nutritive des nourritures que vous mangez. En apportant à l’organisme tous les nutriments dont il a besoin, vous évitez les grignotages et les sensations de faim constantes.

Les gestes à éviter pour réussir un jeûne intermittent

Que vous souhaitiez pratiquer le jeûne intermittent pour perdre du poids ou retrouver une meilleure santé, la réussite de la diète repose sur l’activité. En effet, c’est lorsqu’on s’ennuie que l’on a le plus envie de grignoter. Il faut donc s’occuper l’esprit durant les périodes de privation. Pendant les moments où vous ne travaillez pas, vous pouvez par exemple faire des activités physiques et/ou mentales : sport, lecture, apprentissage, etc. C’est d’ailleurs le moment idéal pour approfondir vos passions et améliorer vos connaissances.

Une erreur que de nombreux commet fréquemment, c’est le manque d’hydratation. Et pourtant, boire de l’eau s’avère primordial au quotidien et encore plus dans le cadre d’un jeûne. L’astuce : buvez dès votre réveil. Cela amorcera votre envie de boire tout au long de la journée. Les boissons grasses (avec du beurre ou de l’huile de coco) sont à éviter puisqu’elles sont très caloriques. Pour réprimander les sensations de faim, prenez un grand verre d’eau ou une boisson (thé ou café).

Pour finir, il faudra avoir de bonnes nuits de sommeil. Notez bien que le manque de sommeil augmente la production de glycémies ce qui vous fera grossir par la même occasion. De plus, jeûner tout en manquant de sommeil vous fatiguera d’ailleurs, cela peut même entraîner des états de stress et d’anxiété. À éviter absolument dans le cadre d’un jeûne intermittent !

Quitter la version mobile