Mon blog a moi

Quelle énergie pour quelle chaudière ?

chaudière

La chaudière est un équipement incontournable pour améliorer le confort au sein de votre logement. Elle fonctionne via différentes énergies qu’il faudrait choisir avec soin selon votre budget et vos besoins. Mais l’usage quotidien peut faire exploser la facture. Quelle énergie est la plus rentable et la plus économique ?

Quels sont les différents types d’énergie ?

Le gaz assure une excellente performance. On distingue le gaz naturel (ne nécessitant aucun espace de stockage) et le gaz propane (qui est plus cher). Les appareils fonctionnant via cette énergie diffusent une chaleur homogène qui est à la fois inodore. Ils peuvent produire en même temps de l’eau chaude. Le rendement peut d’ailleurs aller jusqu’à 100 % selon la technologie.

Le chauffage électrique est le plus courant. Il est facile à manier et plus adapté aux petits espaces bien isolés. En effet, c’est le moins coûteux, mais sur le long terme, c’est également le moins rentable. D’ailleurs, si l’on compare le prix des énergies, l’électricité est la plus onéreuse. Pour optimiser la consommation, il faudrait installer un équipement fonctionnant avec une énergie renouvelable.

Le fioul est plus abordable. Il convient aux grandes surfaces et aux logements non raccordés au gaz de ville. Avec les chaudières à condensation récentes, vous pouvez réaliser de sacrées économies.

La chaudière au bois a le vent en poupe depuis quelques années. C’est d’ailleurs le combustible le plus abordable assurant une excellente performance : pellets, granulés ou bûches. C’est également un choix écologique puisque le bois ne rejette que peu de CO2. Le hic, c’est que l’installation de chaudière en bois est complexe et requiert un budget assez conséquent. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.upkay.com.

Comment bien choisir sa chaudière ?

Une fois que vous aurez défini le type de combustible, il vous faut par la suite prendre en compte plusieurs paramètres pour faire le bon choix. Concernant le modèle, vous avez plusieurs alternatives. La chaudière basse température offre un bon rendement. Si les appareils classiques délivrent jusqu’à 90 ° d’eau chaude, elle ne produit que 50 °C d’eau chaude. Or, cela n’impacte pas sur le confort thermique. Attention ! Ces modèles sont réservés aux logements collectifs uniquement. 

La chaudière à condensation est par contre moins énergivore, mais nécessite un investissement de départ plus conséquent. Elle récupère la chaleur dans la vapeur d’eau issue de la combustion. Ce qui vous fera économiser jusqu’à 20 % par rapport à un modèle ancien. Il offre aussi un bon confort thermique et le coût d’entretien est également minime. Si vous envisagez d’utiliser le fioul, optez pour un modèle à condensation.

Par ailleurs, il faudrait être attentif aux économies réalisables sur le long terme. Un dispositif ayant une bonne performance énergétique doit avoir une bonne étiquette. Les appareils sont en fait classés de A à G, cette dernière étant la plus énergivore. Vérifiez également le rendement exprimé en pourcentage. Avec un chiffre élevé, vous pourrez réduire considérablement la consommation énergétique.

La chaudière peut-elle produire de l’eau chaude ?

Si vous avez besoin d’une chaudière pour produire de l’eau chaude sanitaire, il vaut mieux vous tourner vers un modèle « mixte » ou « à double service ». Le choix va dépendre du type et du nombre de points d’eau, mais aussi de la fréquence d’utilisation. Il existe quatre modes de production d’eau chaude : instantané, semi-instantané, mini-accumulé et ballon intégré. Renseignez-vous également sur la capacité d’eau chaude disponible dans l’immédiat ainsi que sur le dimensionnement du mode de production. Dans ce cas, il faut s’intéresser aux spécificités du bâtiment et à votre mode de vie. Une chaudière sous-dimensionnée sera plus gourmande et occasionnera un faible débit d’eau.

La position et la taille sont aussi un critère essentiel. Vous devez tenir compte de la place disponible et de l’encombrement. La chaudière murale est très compacte et le prix est légèrement inférieur aux modèles au sol. Par contre, ces derniers possèdent une puissance et une capacité supérieure. Ils sont donc parfaits pour chauffer les grands espaces. Le seul hic, c’est le coût un peu plus élevé. La nuisance sonore ne doit pas non plus être négligée. L’idéal, c’est d’opter pour un modèle silencieux. Pour vous guider dans vos choix, il est recommandé de contacter un professionnel spécialisé dans l’installation de chaudière.

Qui contacter pour l’installation d’une chaudière ?

Pour installer en toute sécurité votre chaudière, faites appel à un chauffagiste compétent. Il mettra son savoir-faire et son expertise à votre service. Connaissant parfaitement tous les rouages du métier, il pourra vous conseiller et vous guider dans le choix des équipements à installer en tenant en compte vos envies et les contraintes spécifiques du bâtiment. En confiant votre projet à un professionnel, vous aurez la garantie d’un travail bien fait et respectant les normes de sécurité en vigueur. Bref, vous pouvez être tranquille en sachant que l’installation de chaudière répond à toutes les règles légales.

Le coût d’installation varie selon le type d’énergie choisie. En plus de cela, les niveaux de finition proposés peuvent différer d’un prestataire à un autre. Pour avoir une idée de l’enveloppe budgétaire à prévoir, demandez plusieurs devis détaillés et comparez les offres.

Quitter la version mobile