Mon blog a moi

Réduction mammaire : comment se déroule la chirurgie ?

Une réduction mammaire peut aider les femmes ayant une trop grosse poitrine à accroître leur bien-être personnel et à soulager leurs douleurs physiques.

En effet, des seins trop volumineux peuvent entraîner des tensions, des problèmes posturaux et des douleurs dorsales, mais peuvent également constituer un fardeau psychologique.

Nous vous informerons sur l’intervention ainsi que sur les risques éventuels d’une chirurgie mammaire et répondrons aux questions les plus importantes concernant les coûts et l’absorption des coûts d’une réduction mammaire.

Réduction des seins sans chirurgie

Si les seins des femmes sont trop gros, cela peut entraîner des problèmes de santé : Les douleurs dorsales et les tensions dues au poids des seins sont particulièrement fréquentes.

En outre, des douleurs dues à des bretelles de soutien-gorge incisées et des infections dans le pli mammaire peuvent également se produire.

Certaines femmes sont également limitées dans leur liberté de mouvement et ont des difficultés à faire du sport.

Outre les problèmes physiques, des seins trop gros peuvent également causer des problèmes psychologiques.

Si de tels problèmes de santé sont présents, il est conseillé d’envisager une réduction mammaire.

Toutefois, avant de prendre la décision de recourir à la chirurgie, il convient également d’envisager des alternatives.

Par exemple, on peut tenter de réduire la quantité de tissu graisseux dans la poitrine en faisant de l’exercice ou en réduisant le poids.

Souvent, les compagnies d’assurance maladie font également référence à ces thérapies alternatives en premier lieu.

Cependant, la physiothérapie, la thérapie manuelle et la réduction du poids ne sont pas toujours efficaces – auquel cas la réduction des seins est le dernier recours pour de nombreuses femmes.

Réduction des seins et lifting des seins

Une procédure chirurgicale telle que la réduction mammaire doit être bien réfléchie – c’est pourquoi une consultation détaillée avec le médecin traitant a lieu avant chaque opération.

Elle doit être choisie avec soin, car le résultat de la réduction mammaire dépend en grande partie de la compétence du chirurgien.

Au cours de la conversation, la patiente peut décrire ses attentes par rapport à l’opération et il est discuté de la possibilité et de la mesure dans laquelle une réduction mammaire est possible et judicieuse.

Le médecin vous expliquera également comment les seins se comporteront après l’opération.

Un lifting des seins est souvent effectué en même temps qu’une réduction mammaire, car si de grandes quantités de tissu sont retirées, la peau doit également être resserrée en conséquence.

Un lifting des seins empêche les seins de s’affaisser après l’opération et donne à la poitrine une forme ferme.

Procédure d’une réduction mammaire

Une réduction mammaire est effectuée sous anesthésie générale.

La procédure dure généralement deux à trois heures.

Pendant l’opération, l’excès de graisse et de tissu glandulaire est retiré du sein, ce qui réduit le volume de la poitrine.

En outre, le chirurgien plastique enlève l’excès de peau et déplace le mamelon vers le haut.

Souvent, les mamelons contiennent également un diamètre plus petit adapté à la forme du sein.

Il existe diverses techniques chirurgicales pour la réduction des seins, mais elles ne diffèrent que par les incisions (méthode T-L, i et O).

Toutes les méthodes ont en commun le fait que l’accès se fait autour de l’aréole.

A partir de là, l’incision est souvent faite verticalement vers le bas.

La taille et la visibilité des cicatrices varient en fonction de la technique chirurgicale.

Toutefois, l’utilisation de sutures auto-adhésives permet généralement d’obtenir un bon résultat à long terme.

Après l’opération, le patient doit rester à l’hôpital pendant environ deux jours en observation.

Après la réduction mammaire : Les bon gestes à adopter

Si la réduction mammaire s’est déroulée comme prévu, les seins semblent plus petits et généralement plus fermes après l’opération.

Cependant, la nouvelle forme des seins ne peut être évaluée de manière définitive qu’après quelques semaines, car les seins sont encore relativement hauts immédiatement après l’opération.

Toute femme qui subit une opération de réduction mammaire doit savoir que l’affection provoquée par cette opération ne dure qu’un certain temps.

Au fil des ans, même un sein opéré change avec l’âge.

Afin de prévenir un gonflement excessif des seins après une réduction mammaire, la patiente reçoit généralement un pansement spécial sous forme de soutien-gorge.

De petits drains sont utilisés pour évacuer le liquide de la plaie, ce qui permet d’éviter les grosses contusions.

Les points de suture peuvent être retirés environ deux à trois semaines après l’opération.

Ensuite, il est recommandé de soigner régulièrement les cicatrices afin que les incisions guérissent mieux.

Mais en règle générale, elles restent visibles pendant au moins un an.

Afin de ne pas mettre en danger le processus de guérison, aucune eau ne doit parvenir aux zones opérées pendant au moins 48 heures après l’opération.

La durée exacte pendant laquelle les plaies ne doivent pas entrer en contact avec l’eau doit toujours être discutée avec votre médecin traitant dans chaque cas individuel.

Après l’opération, il est conseillé de s’abstenir de faire du sport pendant environ six semaines.

Un soutien-gorge spécial ou un soutien-gorge de sport bien ajusté doit être porté de jour comme de nuit pendant la même période.

Quitter la version mobile