Des remèdes contre les ongles incarnés

Connu sous le nom médical d'”onychocrypose”, l’ongle incarné est en fait une affection très fréquente : une situation plutôt gênante dans laquelle le bord ou le coin de l’ongle s’épaissit et commence à creuser et à couper la peau qui l’entoure, provoquant douleur et gonflement. Cette blessure est facile à traiter, mais le fait de mieux la connaître peut nous aider à la prévenir et à mettre en pratique certains remèdes de vieille grand-mère.

Découvrons-le ensemble.

Ongle incarné : facteurs de risque

Même dans le cas d’affections aussi simples, on peut identifier des facteurs de risque, des attitudes ou des problèmes susceptibles de favoriser l’apparition d’ongles incarnés. Il s’agit notamment de :

  • Activité physique prévue : les sportifs sont particulièrement susceptibles de développer des ongles incarnés, notamment ceux qui pratiquent des sports tels que le basket-ball, le tennis ou le football, dans lesquels le pied est soumis à des arrêts et des accélérations soudains et constants.
  • Mauvaise hygiène des pieds.
  • Des chaussures trop larges ou trop étroites qui n’épousent pas le pied et provoquent des attitudes posturales incorrectes.
  • Traumatisme ou compression fréquente des pieds.
  • Obésité et diabète.
  • Œdème.
  • Déformations congénitales des orteils ou de la plante des pieds.
  • N’importe quel orteil peut être touché, mais le plus souvent, cela se produit au niveau du gros orteil, l’orteil qui supporte le plus de pression et de contrainte sur les pieds pendant la marche ou le sport.

Infection de l’ongle incarné

L’environnement humide et chaud qui se crée entre les orteils ou à l’intérieur de la chaussure favorise la croissance de nombreuses bactéries et champignons qui vivent normalement sur notre peau sans nous poser de problèmes ; parmi ceux-ci, les plus courants sont les bactéries de la famille des staphylocoques et les Candida. Lorsqu’une petite lésion est créée sur la peau, comme la coupure formée sur la peau par un ongle incarné, ces micro-organismes peuvent passer de la surface de la peau aux tissus sous-jacents et provoquer une infection.

Le traitement de l’infection est essentiel pour prévenir les complications et assurer la santé globale de nos pieds.

Comment reconnaître un ongle incarné ?

Parfois, un ongle incarné ne présente aucun symptôme et se résorbe de lui-même, sans intervention médicale ; cependant, dans la plupart des cas, un ongle incarné provoque une rougeur et un gonflement de l’orteil, souvent accompagnés d’une douleur. En cas d’infection aiguë, il peut également y avoir une texture molle et un aspect jaunâtre, indiquant une infection avec accumulation de pus sous la peau.

Souvent, l’ongle se soulève et se plie, provoquant une douleur et une difficulté à porter des chaussures fermées : lorsque la douleur et le gonflement persistent pendant plus de deux ou trois jours, il est conseillé de contacter un médecin qui détectera immédiatement le problème et recommandera le meilleur traitement. Les personnes souffrant de diabète ou de problèmes et déficits du système immunitaire doivent être particulièrement attentives à ces situations et consulter un médecin avec plus d’attention que les personnes ne souffrant pas de ces maladies, afin d’éviter les complications consécutives aux infections.

Quels sont les traitements possibles ?

Il existe plusieurs traitements possibles pour les ongles incarnés, allant des remèdes naturels à la chirurgie. Dans le contexte de la chirurgie, la procédure utilisée pour traiter l’ongle incarné consiste à retirer la partie de l’ongle qui a causé le problème tout en essayant d’éviter une éventuelle récidive, c’est-à-dire la réapparition de l’ongle incarné.

Il existe différentes approches allant de l’ablation superficielle de la partie affectée de l’ongle à l’ablation totale de l’ongle et de la matrice sous-jacente, en fonction de la gravité de la situation.

Remèdes maison

Dans les cas les plus simples d’ongles incarnés, une intervention chirurgicale peut s’avérer inutile, ce qui peut être évité grâce à quelques remèdes simples à réaliser à la maison. Voyons comment :

  • Bain de pieds dans de l’eau chaude pendant 15 à 20 minutes deux/trois fois par jour : calme les gonflements et adoucit la peau.
  • Après le bain de pieds, mettez du coton ou même du fil dentaire sous le bord latéral de l’ongle pour l’empêcher de continuer à couper la peau et de pousser dans le bon sens.
  • Appliquez une crème antibiotique sur la zone concernée et bander le doigt.
  • Portez des chaussures ouvertes ou des chaussures confortables qui n’exercent pas de pression sur l’ongle.
  • Si vous avez des douleurs intenses, prenez des analgésiques courants comme l’aspirine, l’acétaminophène ou l’ibuprofène.

La santé de notre corps dépend aussi de la santé de nos pieds : prenez-en soin et si vous ne savez pas quoi faire, contactez votre médecin.

Le morceau de coton ou la soie dentaire

Une fois le pied retiré du bain, séchez-le bien, puis nettoyez délicatement sous l’ongle incarné. Placez sous l’ongle un morceau de coton imbibé de crème antibiotique, disponible en vente libre. Cette solution permet de replacer l’ongle par-dessus le morceau de coton (plutôt que dans la peau de l’orteil). La soie dentaire peut également vous aider à séparer l’ongle de la peau.

Ce truc maison contre les ongles incarnés est très efficace. Toutefois, cette méthode doit être faite délicatement. Sachez aussi qu’elle peut causer de la douleur.

L’onguent antibiotique

En plus du bain de pied, vous pouvez vous appliquer une solution antiseptique ou un onguent antibiotique sur l’ongle incarné à l’aide d’une compresse stérile. Répétez l’opération deux à trois par jour.

Les produits nécessaires sont disponibles dans n’importe quelle pharmacie. Pour des recettes efficaces de guérison de l’ongle incarné, vous devez vous fier sur des conseils de spécialistes avisés.

La coupe des ongles

Lors de votre traitement d’ongle incarné à domicile, votre ongle problématique finira par repousser. Assurez-vous de le couper de la bonne façon : droit et pas trop court. C’est d’ailleurs la manière recommandée de procéder pour éviter les ongles incarnés.

Par contre, ne coupez pas votre ongle incarné s’il y a encore de l’inflammation. En cas de doute, consultez un podiatre.

Sollicitez les conseils d’un podiatre

Le traitement des ongles incarnés à la maison nécessite parfois un suivi et des conseils d’un professionnel, dépendamment de la gravité de votre situation.

Sachez que votre situation devrait s’améliorer d’ici 7 à 10 jours. Si ce n’est pas le cas, vous devez consulter un professionnel pour éviter d’avoir des complications.

  • Certaines catégories de personnes doivent rapidement consulter un professionnel dans des cas d’ongles incarnés :
  • les diabétiques,
  • les gens immunosupprimés,
  • les individus qui effectuent de l’hémodialyse,
  • les personnes qui ont une faible circulation sanguine dans les jambes.

Si vous remplissez l’un ou l’autre de ces critères, vous ne devez en aucun cas tenter des traitements de longue durée à la maison!

En cas de doutes, n’hésitez pas à consulter un podiatre. Il sera toujours plus avisé de voir un professionnel que de tenter de résoudre par vous-mêmes une situation dont vous êtes incertain.