Que contient le Bilan Social RH d’une entreprise ?

Bilan Social RH

Publié le : 26 mai 20215 mins de lecture

Le bilan social constitue un type de synthèse qui regroupe les données nécessaires à un responsable des ressources humaines. Il lui permet de se prononcer sur la santé sociale de l’entreprise au sein de laquelle il travaille. Le but est de mesurer les changements survenus au cours des deux dernières années.

Des données sur l’administration du personnel

Le bilan social contient des informations sur le nombre de travailleurs à temps plein comme ceux qui exercent à temps partiel. À cela s’ajoutent les effectifs permanents et temporaires. Doivent également y figurer des données essentielles qui portent sur la rémunération. Il s’agit aussi de la rémunération nette moyenne ou RNM ou encore de la part qu’occupent les primes dans le salaire.

Le bilan social RH doit faire mention de la masse salariale et du BMSB ou budget masse salariale brute. Il convient encore d’y ajouter la part occupée par la masse salariale dans le fonctionnement de l’entreprise.

Les relations professionnelles avec les organes paritaires sont aussi expliquées dans ce bilan.

De la gestion des ressources humaines pure

Le but du bilan social RH est aussi de donner des renseignements pertinents sur le recrutement et les recrutements pour la gestion de carrière. Le document parle encore de l’ancienne situation des salariés recrutés, ainsi que des modalités de recrutement. Cela peut inclure le recrutement en ligne, le recrutement physique, les tests liés au recrutement, les outils pour évaluer un profil donné… En outre, un salarié ou un directeur qui désire accéder au bilan social de son entreprise y trouvera aussi des détails sur la mobilité interne et les promotions. Il pourra avoir connaissance de tout le personnel qui se situe au dernier échelon.

Il est à noter que les conditions de sécurité et de santé dans lesquelles les employés travaillent doivent être relatées dans le bilan social. Cela explique les mesures prises en cas de maladie d’un salarié ou en cas d’accident sur le lieu du travail. Il en est de même de la question sur la maladie professionnelle qui concerne les pathologies que le salarié aurait contractées dans le cadre du travail. Dans le bilan ressources humaines, il y a des informations claires sur les coûts financiers en cas d’accident et les mesures préventives pour anticiper ces désagréments. Il en est de même du personnel qui est en charge de la sécurité. Il faut que cette équipe se compose de personnes performantes ayant suivi des formations sur la sécurité.

Il est primordial d’adjoindre les conditions de travail dans le bilan social. Cela parle par exemple de l’espace de travail personnel alloué au travailleur ou encore de l’atmosphère de travail qui ne doit être ni lourde ni toxique.

Les autres indicateurs retrouvés au bilan social

Le bilan social d’une entreprise est tenu de présenter des informations précises sur l’âge des salariés et sur la direction à laquelle ils sont affiliés. Il est nécessaire de mentionner le taux de travailleurs handicapés et les flux d’entrée ainsi que de sortie. À cela s’ajouteront les taux de remplacement, de départ à la retraite et de rotation. Le taux d’absence pour les maladies de courte durée ou les absences sans raison apparente doivent être évoqués dans ce bilan.

Ce document parle aussi de la formation niveau de qualification et des différentes sortes de formation octroyées. Il est important d’indiquer le nombre de personnes qui bénéficient d’au moins une formation. Il en est de même de la durée moyenne de l’action par formation. Le coût et le plan de formation sont également expliqués dans le bilan social. Les conflits sociaux et la surveillance médicale du personnel sont d’autres point abordés. La liste n’est pas exhaustive et il est possible de la remplir au fur et à mesure en y insérant les autres indicateurs utilisés au sein de l’organisation.

Plan du site